Imprimer

Matériel d'assistance et de secours

Écrit par Florence DURAND. Publié dans La carrière

A vérifier par le Directeur de Plongée

Matériel d'assistance et de secours

 

Les pratiquants doivent disposer, sur les lieux de plongée, du matériel de secours suivant :

  • un moyen de communication permettant de prévenir les secours;
  • une trousse de secours dont le contenu minimum est fixé en annexe IV
  • de l'eau douce potable non gazeuse;
  • un ballon auto-remplisseur à valve unidirectionnelle (BAVU) avec sac de réserve d'oxygène;
  • une bouteille d'oxygène gonflée d'une capacité suffisante pour permettre, en cas d'accident, un traitement adapté à la plongée, avec mano détendeur et tuyau de raccordement au BAVU
  • une bouteille d'air de secours équipée de son détendeur;
  • une couverture isothermique;
  • un moyen de rappeler un plongeur en immersion depuis la surface, lorsque la plongée se déroule en milieu naturel, au départ d'une embarcation;
  • ainsi qu'éventuellement un aspirateur de mucosités.

Ils ont en outre le matériel d'assistance suivant :

  • une tablette de notation;
  • un jeu de tables permettant de vérifier ou recalculer les procédures de remontées des plongées réalisées au-delà de l'espace proche.

Les matériels et équipements nautiques des plongeurs doivent être conformes à la réglementation en vigueur et correctement entretenus.

 

ANNEXE IV       CONTENU DE LA TROUSSE DE SECOURS

La trousse de secours comprend au minimum :

  • des pansements compressifs tout préparés (grand et petit modèles : une boîte de chaque);
  • un antiseptique local de type Ammonium quaternaire (1 tube);
  • une crème antiactinique (1 tube)
  • une bande de type Velpeau de 5 cm de large;
  • de l’aspirine en poudre non effervescente.

 

En cas d'urgence :

SAMU : 15
Pompiers : 18
Gendarmerie : 17

Imprimer

Les consignes de la carrière

Écrit par Florence DURAND. Publié dans La carrière

FEDERATION FRANCAISE D'ETUDES ET DE SPORTS SOUS MARINS

COMITE DEPARTEMENTAL DES DEUX SEVRES - CoDep 79

PLONGEE EN EAU FROIDE EN CARRIERE

SECURITE POUR TOUS et CONSIGNES AUX DIRECTEURS DE PLONGEE

 

SPECIFICITE DES LIEUX

  • Eau douce.
  • Profondeur jusqu'à 40 m et plus à St Lin
  • Température en surface de 22 à 8° selon la saison. Au fond de 8 à 4° selon la saison
  • Présence d'une barrière thermique vers -8 à -10 m.
  • Visibilité allant de 0.5 m à 10 m, selon la carrière, les conditions et la saison.

 

SPECIFICITE DES PLONGEES

  • Eau froide.
  • Plongées de type yo-yo, à intervalle court.
  • Efforts physiques, gestes techniques répétés, attention soutenue.
  • Stress de l'exercice, ou de l'examen.
  • Narcose.
  • Visibilité pouvant être réduite.

 

ADAPTATION DE L'EQUIPEMENT

  • Attention au lestage, la flottabilité doit être positive en surface, bouée vide, sur respiration normale.
  • Il convient d'avoir une combinaison bien ajustée, avec gants, chaussons, et cagoule.
  • Un éclairage est obligatoire dans l’espace lointain, conseillé pour les autres espaces d’évolution.
  • le feux à éclat est obligatoire dés l’espace médian.

 

ADAPTATION A LA PLONGEE

  • Pour les formations N1, un moniteur et un élève maximum.
  • Pour les formations N II jusqu’à 20 m, un moniteur et deux élèves maximum.
  • Pour les formations N III et IV à 40 m, un moniteur et un élève maximum.
  • En autonomie, deux plongeurs maximum quelque soit la profondeur.
  • Attention aux barotraumatismes, le froid diminue la sensibilité. La descente au pendeur, pieds devant, permettra aux oreilles sensibles de passer.
  • Pas d'échanges d'embout en dessous de 20 m, sinon, risque de givrage.
  • Avec les exercices techniques, prendre toujours le temps total des exercices pour le calcul des paliers.
  • Le palier de sécurité à 3 m est obligatoire, la remontée vers la surface se fait "main sur main" en insistant sur les expirations. Le retour par le chemin de la carrière est fortement conseillé (fond limité au paliers et remontée lente) attention a ne pas trop remuer les dépôts végétaux en palmant.
  • Adopter une remontée lente, ce qui est facile à réaliser avec un retour explo et en maintenant une évolution à mi profondeur.
  • Travailler sur les plates-formes la stabilisation et l'évolution au poumon ballast pour ne pas "touiller". Ce n'est qu'après que vous pourrez faire évoluer les élèves près du fond.
  • Après les exercices, prévoir le retour avec des moyens d'orientation, et utiliser les possibilités du site.
  • Apprenez à vos élèves à guider une palanquée. La connaissance du plan des carrières avec leurs reliefs typiques en escalier et l'utilisation d'une boussole, favorisera l'orientation.
  • La gestion des remontées par alternance purge / poumon ballast expiratoire est prépondérante.
  • Eviter de manger lourd entre les deux plongées, le froid coupera obligatoirement la digestion.

 

 

Directeurs de Plongées : VOS OBLIGATIONS

Indépendamment du Code du Sport et quelque soit votre club d’origine

A votre arrivée :

Le directeur de plongée doit se munir, comme tous les plongeurs sur site, des documents obligatoires que sont :

  • son titre de directeur de plongée :MF1 ou P5 en exploration.
  • sa licence
  • son certificat médical

 

Règles de plongée pour le règlement intérieur de la carrière de St-Lin.

 

  1. Chaque plongeur, dés l’espace médian, doit être équipé de 2 premiers étages et d’une lampe flash. Le direct système (inflateur) branché sur le deuxième détendeur, pour ne pas inspirer et gonfler sa stab avec le même premier étage
  2. dans l’espace lointain, le guide de palanquée doit avoir une source de lumière (autre que la lampe flash)
  3. dans l’espace lointain, la palanquée ne peut être composée que d’un encadrant, un stagiaire et éventuellement d’un serre-file
  4. dans l’espace médian, la palanquée ne peut être composée au maximum d’un encadrant, de deux plongeurs et éventuellement d’un serre-file
  5. les palanquées en autonomie ( exploration) sont uniquement composées de 2 plongeurs
  6. toutes activités sur le site nécessitent la présence d’un directeur de plongée (y compris pour l’apnée, la nage,...)
  7. au-delà de 2 palanquées dans l’eau, une surveillance de surface est obligatoire.
  8. lors des plongées un bloc équipé de 2 premiers étages (pendeur) doit être prêt à l’usage
  9. les prérogatives de profondeur sont strictes, en aucun cas la tolérance de 5m ne peut être accordée.
  10. interdiction formelle de déplacer les bouées, grilles et marquages sans accord préalable du Codep79
  11. le directeur de plongée s’engage à respecter ces règles et les spécificités de ce site.

 

Niveau IV